Virtuel Audio

Objectif Mont-Blanc, sur les traces d’un Géant

Un documentaire de 93' réalisé par Vincent Perazio et produit par Grand Angle Productions / Ethic Prod / ARTE.

Notre expertise :

Prise de son

Intervenants :

Patrick Mauroy / Virtuel audio

Pendant six jours, trois scientifiques se lancent dans l’ascension du Mont-Blanc. Une ascension unique : elle s’apparente à un voyage dans le temps et dans l’espace d’un massif considéré comme le joyau des Alpes.  Aventure humaine doublée d’une aventure scientifique, elle nous révèle l’immense richesse de ce laboratoire naturel unique qui nous renseigne sur l’évolution de notre planète depuis 240 millions d’années.

2014. Trois scientifiques s’inscrivent dans la lignée des naturalistes du XVIIIème siècle qui parcouraient le massif du Mont-Blanc pour comprendre leur environnement : Etienne Klein, physicien et philosophe au CEA ; Martine Rebetez, climatologue du Giec ; Jacques-Marie Bardintzeff, géologue et volcanologue.

Aucun des trois n’est un alpiniste confirmé. Accompagnés de deux guides et d’un physiologiste, ils partent pour le sommet du Mont-Blanc.  Une ascension en six jours comme un voyage dans le temps et dans l’espace d’un massif qui ne cesse d’interpeller les hommes. Ils se lancent dans cette aventure pour révéler son immense richesse sur 240 millions d’années d’histoire.  Et ils relèvent un défi personnel.

© ARTE France - Grand Angle Productions – Ethic prod 2015

Sur 400 km2, 4 fois la superficie de Paris, le massif du Mont-Blanc concentre un peu de toutes les montagnes du monde. Sa rare beauté, cette profusion inouïe de flèches, d’aiguilles ou d’arêtes en font incontestablement le joyau des Alpes.

Ce massif raconte surtout la grande histoire de la Terre. Il met en perspective notre passé, notre présent et  notre futur. Les scientifiques l’observent, l’analysent comme une boîte noire des changements climatiques, géologiques ou glaciaires. Fenêtre ouverte sur l’avenir, le Mont Blanc est un formidable objet d’étude et un laboratoire naturel extraordinaire qui nous renseigne sur notre monde et ses évolutions. C’est dans sa nature. : sa première ascension, en 1786, a été imaginée et financée par curiosité scientifique.

Aujourd’hui, cette ascension par Etienne Klein, Martine Rebetez et Jacques-Marie Bardintzeff est une aventure scientifique doublée d’une aventure humaine. Car atteindre le toit des Alpes demeure une expérience unique. Dont l’issue est toujours incertaine…