Virtuel Audio

Je me souviens, donc je me trompe

Un documentaire de 52' réalisé par Raphaël Hitier et produit par Scientifilms.

Notre expertise :
Mixage / Musique
Intervenants :
Michel Magnien / Christophe Millet / Ludovic Sagnier / Virtuel audio

Déformation, transformation, faux souvenirs  : notre mémoire, influencée de mille façons, nous trompe quotidiennement. Le MIT  ; un laboratoire californien  ; ou l’Université de New-York : des dizaines de chercheurs démontrent l’existence des faux souvenirs et décortiquent les mécanismes de cette distorsion, grâce à l’imagerie cérébrale ou les protocoles expérimentaux. Les dernières découvertes donnent le tournis. Quelle confiance accorder alors à nos souvenirs qui font pourtant notre identité  ? Quel rôle dans la maladie d’Alzheimer ? Quelle place pour le témoignage dans les affaires judiciaires  ?

Au-delà, ce film va montrer comment la mémoire trompeuse a ouvert la voie à sa manipulation : des chercheurs du CNRS savent injecter de faux souvenirs chez la souris  ; l’Université de Tübingen a développé un casque de stimulation qui augmente les capacités mnésiques chez l’homme… Sans oublier l’optogénétique, une nouvelle technique qui révolutionne les neurosciences et permet à des chercheurs du MIT d’effacer et de restaurer, à la demande, les souvenirs dans le cerveau des souris. Ce film montrera que tous ces résultats pourraient permettre de traiter la maladie d’Alzheimer ou les syndromes post-traumatiques.